Iaïdō


PRESENTATION

S’adressant aussi bien aux pratiquants expérimentés dans d’autres arts martiaux qu’aux débutants en quête d’une meilleure compréhension de leur corps et du monde, le Iaïdō est une pratique physique et spirituelle issue des arts de combats des samouraïs et utilisant le Katana (sabre japonais),comme arme mais aussi comme prolongement du porteur de l’arme.

À l’origine, conçue à des fins militaires, la voie du sabre repose sur la maîtrise de nombreuses techniques de combats permettant au pratiquant de faire face à tout type de situation de combat.

Pour vaincre, celui-ci devait affiner son sens de l’observation du terrain, de son adversaire, mais aussi de lui-même, au niveau tant physique que mental, pour connaître ses propres limites afin de les dépasser au moment décisif.

 

 

Prolongement du corps et de l’esprit, et reflet de l’âme, le katana est encore aujourd’hui au Japon un emblème national symbolisant à la fois force, beauté et vérité. Le Iaïdō représente donc non seulement une discipline de combat efficace plongeant ses racines dans la tradition, mais également un art de réalisation personnelle à travers la quête du geste parfait visant à affronter et vaincre l’adversaire le plus puissant : soi-même.

 

 


DEFINITION

 

L’Iaïdō (prononcé yaïdo) est un art martial d’origine japonaise se focalisant sur l’acte de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement. Plus exactement, le but est d’exécuter une technique avant l’adversaire, choisie en fonction du lieu et du contexte de la situation. Tout comme pour les autres budo, cette discipline se focalise principalement sur la perfection des mouvements et la démarche spirituelle (influence du zen), l’efficacité technique, quant à elle, devient de plus en plus importante au fur et à mesure que le pratiquant augmente en grade.

 

LES BIENFAITS DU IAÏDŌ

 

Les bénéfices tirés de la pratique du Iaïdō influent sur de nombreux aspects de la vie courante, notamment :

  • Vitesse et agilité
  • Forme physique
  • Autodiscipline et attitude positive
  • Précision et timing
  • Confiance en soi
  • Self-control et bien-être
  • Esprit de camaraderie
  • Paix intérieure
  • Harmonie de l’esprit et du corps

LE SEITEI-IAI

 

Dans un souci d’unification et afin de permettre à tous les pratiquants d’avoir une base commune, les experts de la Fédération Japonaise de Kendo(Zen-Nippon-Kendo-Renmei, ZNKR) ont développé une nouvelle école le Seitei-Iai (ou Iai ZNKR)qui comporte aujourd’hui 12 Kata inspirés de Kata de divers Koryu.

 

Ces Kata font l’objet d’une description détaillée dans des documents officiels de la ZNKR, et une mise à jour régulière est effectuée par une commission constituée d’experts des Koryu, qui apporte aux Kata les modifications jugées nécessaires.

 

Le nombre de Kata, longtemps resté à 10, est d’ailleurs passé à 12 en avril 2001. L’étude des Kata du Seitei-Iai est indispensable pour les examens de passage de grade où généralement 3 des 5 Kata présentés sont choisis par le jury parmi ceux du Seitei-Iai, les deux derniers étant laissés à la discrétion des candidats dans ceux du Koryu qu’ils étudient.

 

En effet, à de très rares exceptions près les pratiquants de Iaïdō étudient un Koryu en plus du Seitei-Iai.

 

LES DOUZE KATAS DE SEITEI-IAI

  • Mae
  • Ushiro
  • UkeNagashi
  • TsukaAte
  • KesaGiri
  • MoroteTsuki
  • Sanpō-giri
  • Ganmen-ate
  • Soete-Tsuki
  • Shihō-giri
  • Sōgiri
  • Nuki-uchi

TAMIYA RYU

En plus de l’étude du Setei-iai, la pratique du Iaïdō s’enrichit de l’étude et de la pratique des écoles traditionnelles. Celle que j’apprends se nomme TAMIYA RYU, école enseignée par Jean Tirel 6ème Dan et Patrick Demuynck 7ème Dan Renshi (Monjin et instructeur assistant de Katsumata Kenichi 8ème Dan Kyoshi de l’école traditionnelle TamiyaRyu).

 

Pour expliquer TamiyaRyu, il faut revenir dans les plus anciens écrits de l’école dans lesquels on trouve cette citation:« Pour commencer, l’instruction ce style : le principe de la spontanéité naturelle, de l’intuition correcte a et l’exactitude des corps est ce qui conduit à l’harmonie du corps et de l’énergie. Cette harmonie est la notion principale de l’école et permet de décider de l’issue d’un combat. »

Cette école permet au pratiquant d’avoir une vision plus « martiale » de la pratique du sabre, puisque l’entrainement se fait essentiellement à deux et au bokken afin de simuler une «vraie» situation de combat et de ressentir l’urgence de la situation.

 

LES KATAS DE TAMIYA RYU

OMOTE NO MAKI KORAN NO MAKITACHI WAZA KORAN NO MAKISUWARI WAZA
  • Inazuma
  • Oshinuki
  • Yokemi
  • Mawarikakari
  • Mune no katana
  • Tsukahazushi
  • Tsukitome
  • Shiranami
  • Nigemi
  • Oitachi
  • Chôjô
  • Tôgôsestsu
  • Mizukagami
  • Mojiritachi
  • Satetsu
  • Utetsu
  • Fujisan
  • Matsukaze
  • Yoarashi
  • Intengiri
  • Yôtengiri
  • Tsukikage no tachi
  • Hichô
  • Myôi
  • Murakumo

L’ETIQUETTE

Plus que dans tous les autres arts martiaux, l’étiquette(Reigi) joue un rôle très important dans le Iaïdō où elle est particulièrement élaborée, tatillonne et ponctuée d’un grand nombre de marques de respect (au sabre, au Dojo, etc.).

 

Le sabre avait pour les Bushi un pouvoir redoutable. C’est une arme extrêmement dangereuse qui peut tuer et à laquelle le Bushi confiait sa vie. Il n’est donc pas surprenant que son emploi et son maniement soient entourés de marques de respect.

Ces marques de respect sont en partie inhérentes à la culture traditionnelle Japonaise. Elles viennent aussi du sabre lui-même. Son utilisation au combat peut amener au dernier échelon de la sauvagerie.

 

L’étiquette est un moyen de revenir à l’humanité. C’est sans doute pour cette raison que les entraînements dans les arts martiaux Japonais et notamment dans le Kendo et le Iaïdō commencent et se terminent par des saluts.

 

Enfin, le tranchant redoutable du Katana fait qu’il est aisé de se blesser en le manipulant (contrairement aux armes blanches occidentales nettement moins dangereuses pour leur propriétaire). L’étiquette est alors un moyen d’appliquer de façon automatique un certain nombre de consignes de sécurité.

 

Nous contacterHorairesParticiper à un cours découverte